[Turn] Espionnage et guerre d’indépendance aux Etats-Unis sur AMC

Written by Charlotte Philippe. Posted in A voir (ou pas), Séries de A à Z, Turn

Tagged: , , , , ,

La série Turn sur AMC

Published on mai 02, 2014 with Pas de commentaire

Le groupe des patriotes dans Turn

Le groupe des patriotes dans Turn

Après The Walking Dead, Mad Men, Breaking Bad, AMC a lancé sa nouvelle série le 6 avril 2014 : Turn. Après les succès d’audience et d’estime des séries précédentes, la pression est lourde.

Turn revient sur des faits historiques réels inspirés du livre d’Alexander Rose, Washington’s Spies : la mise en place du premier réseau d’espionnage au service de l’armée de Washington luttant contre les troupes du roi d’Angleterre Georges III lors de la guerre d’indépendance.

1777, les Anglais sont sur le point de gagner la guerre qui oppose les loyalistes (pro anglais) et les patriotes (pro indépendance). Ils ont installé leur base d’opérations militaires à New-York. Ben Tallmadge (Seth Numrich), officier patriote est convaincu qu’il est nécessaire de trouver un espion qui ait accès aux informations stratégiques des Anglais. Il a en effet découvert lors d’une embuscade que les Anglais ont un réseau d’infiltrés qui leur permet de décimer les troupes rebelles. Il entreprend de former un groupe d’espionnage en comptant sur l’aide de ses amis d’enfance dont Abe Woodhull (Jamie Bell, Billy Elliot devenu adulte ou encore Tintin) un jeune fermier d’une petite ville de l’Etat de New-York. Abe va profiter de sa situation géographique, de son commerce et de ses connexions pour récolter des informations cruciales et renverser le cours de la guerre.

Les quatre premiers épisodes ont été diffusés pour le moment aux Etats-Unis. Mis à part le générique que je trouve totalement raté, la série m’a plutôt convaincue. Un peu bavarde quand il faut expliquer les tenants et les aboutissants de l’intrigue, on finit par s’y retrouver rapidement malgré tout avec des personnages clés rapidement identifiables.

Une série d’espionnage en costumes sans nouvelles technologies (ni de Edward Snowden ou de NSA ;)) c’est plutôt original. Le traitement de l’histoire n’en est pas appesanti pour autant, on est dans la série d’aventures avec les bons (les bleus) et les méchants (les rouges) et les traîtres (les gris). On peut regretter malgré tout que les Anglais soient un peu caricaturaux, l’establishment en règle générale est dépeint comme véreux ou incapable. Sans doute cela fait partie de la mythologie américaine qu’il ne faudrait pas écorner (et de l’état d’esprit actuel) : seuls les gars volontaires, aventuriers, indépendants, intègres ayant soif de liberté ont permis de bâtir le nouveau continent. Bon j’en rajoute un peu mais l’idée est quand même présente.

Quoiqu’il en soit, je la recommande c’est un bon divertissement.

La série est diffusée en ce moment en France sur OCS Max.

Un trailer pour vous donner une idée :

 

Charlotte Philippe

 

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Turn] Espionnage et guerre d’indépendance aux Etats-Unis sur AMC. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment