Séries de A à ZThe following

[The Following] La chasse aux serial killers

Dans le cadre du Festival SériesMania, j’ai assisté à la projection des deux premiers épisodes de la série américaine The Following, diffusée actuellement sur Fox et dont une saison 2 a déjà été commandée.

A l’issue de ces deux premiers épisodes je suis globalement emballée.

Les points positifs : il y a du rythme, de bons acteurs, une bande son rock, des rebondissements et je trouve que la série ose  la violence. J’apprécie le fait qu’on s’intéresse autant aux différents membres de la secte à l’aide de flashback qu’au héros torturé. On pourrait presque choisir notre camp…

Parlons-en des personnages ! Nous avons donc l’ancien flic-héros écorché qui reprend du service mais est affaibli et alcoolique, le puissant bad guy intouchable et pour qui on pourrait éprouver de la sympathie, un triangle amoureux entre la femme du bad guy en détresse, le bad guy et le héros écorché, le jeune flic admiratif du héros, un couple gay,… Tout ça est très stéréotypé et en temps normal me rebuterait. Sauf que voilà, l’excuse plutôt habile pour ces clichés, est que c’est une mise en abyme voulue par le maître lui-même. Le serial killer écrit une histoire en manipulant tous les personnages à l’écran, du coup, c’est un peu plus facile à digérer, même si sur la longueur, ça risque de devenir lassant.

Non, le gros point négatif selon moi est l’efficacité ou plutôt l’inefficacité totale de la police, qui en deux épisodes laisse passer environ une dizaine de meurtres, 1 enlèvement et 5 autres tentatives de meurtres et d’enlèvements, et tout ça sous leurs yeux.

Espérons que ça change un peu, car pour le moment, ils se font avoir comme des bleus !

Une réflexion au sujet de « [The Following] La chasse aux serial killers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *