[Spécial St-Valentin] Le « ship » au coeur des séries

Written by Julie Rageys. Posted in Buffy, Chuck, New Girl

Tagged: , , , , , , , , ,

coeurbis

Published on février 14, 2013 with Pas de commentaire

Alerte spoiler :  il est conseillé d’être à jour dans Suits et New Girl et d’avoir vu Friends, Buffy et Chuck avant de lire cet article.

Ah l’Amour… Sans lui que serait-on et, plus important encore, sans lui que serait les séries ?

Véritable moteur narratif, les couples sont menés et malmenés dans tous les sens pour le bien (ou parfois le mal) de la série, quel que soit son genre : sitcom, policier, (teen)drama, …

A la manière du chocolat qui inonde les champs de blé « et PAF ! ça fait des Chocapics », deux personnages de série peuvent avoir une telle alchimie à l’écran que PAF ça peut donner des noms de « ship » (Brandgelina style).

Retour sur quelques-uns (et finalement peu) de mes couples préférés :

Ross et Rachel : une référence

Ross et Rachel : une référence

Ross et Rachel : une référence

Rassemblant en moyenne 26 millions de téléspectateurs chaque semaine, « Friends » a joué sur la corde sensible du premier épisode jusqu’au dernier (et ça fait long !) avec le couple Ross et Rachel.

Installant dès le premier épisode que Ross a (toujours) été amoureux de Rachel, leur premier baiser aura lieu 5 épisodes plus tard. Ils se mettront véritablement ensemble au milieu de la deuxième saison pour mieux se séparer…au milieu de la saison 3. S’en suivra un classique « fuis moi je te suis, suis moi je te fuis » pendant 5 longues saisons. Ce qui aura pu en décourager plus d’un.

Les scénaristes oseront même leur faire élever un enfant … sans qu’ils soient ensemble, pendant 2 saisons ! Ils finiront tout de même par se remettre en couple lors du dernier épisode de la série, pour le plus grand bonheur et le plus grand soulagement des fans !

Charah : si près du but

Chuck et Sarah : si près du but

Charah: si près du but

Nous aurons eu le droit qu’à finalement 2 petites saisons et demi de « will they, won’t they » (seront ensemble, seront pas ensemble) entre Chuck et Sarah, notamment grâce aux multiples renouvellements de dernière minute. Une fois ensemble, ces deux-là ne se quitteront plus : concubinage, mariage, projets pour le futur… tout était si fluide, presque normal, sans pour autant altérer la qualité de la série. Mais les showrunners n’auront pas résisté… Il fallait du gros drame pour le serie finale, ben voyons ! Et ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère, ça non…hop ! On efface tout. Littéralement. On efface la mémoire de Sarah…et on recommence ? Après la fin du dernier épisode, rien est sûr…mais les optimistes préféreront dire que oui 😉

Spuffy : à sens unique

Spuffy : à sens unique

D’un côté Buffy la super-héroïne, de l’autre Spike le bad guy devenu gentil anti-héros : le parfait exemple que de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas.

Ils se détestaient profondément, jusqu’au jour où la haine de Spike s’est transformée en obsession (amoureuse) pour Buffy.  Obsession un peu malsaine que Buffy a dû endurer…jusqu’à sa mort. Revenue parmi les vivants, changée, déconnectée de la réalité, Buffy se tournera alors vers son ennemie de toujours, Spike, qui sera le seul à vraiment la comprendre pendant cette saison 6. Plus par détresse que par amour, leur relation sera purement physique, jusqu’à ce que Buffy y mette sagement un terme. Tous deux apaisés lors de la 7ème et dernière saison, une réelle complicité naitra entre eux. On touchera presque du doigt l’apothéose lorsque Buffy demandera à Spike de passer la nuit avec elle, mais comme un pied-de-nez à la saison passée, leur nuit restera platonique (et tellement romantique !). Tous les fans du couple seront pendus aux lèvres de Buffy lors du dernier épisode, puisque devant le sacrifice de Spike, elle lâchera finalement le « I love you » tant attendu. Spike gardera cependant son sang-froid (jeu de mot ! Jeu de mot !) et lui répondra simplement et avec une extrême clairvoyance « No you don’t…but thanks for sayin’it. » avant de s’éteindre.

C’est bien beau de parler de Friends, Chuck ou encore Buffy, mais ces séries sont toutes terminées. Qu’en est-il des séries actuelles ?

Deux « ship » me font vibrer ces derniers temps :

Mike et Rachel : ça s’en va et ça revient

Rachel et Mike : ça s'en va et ça revient

Rachel et Mike : ça s'en va et ça revient

L’amour au travail. Situation déjà délicate dans la vie réelle, alors version fiction, je ne vous raconte pas… Les tourtereaux auront eu le droit à une seule et unique minuscule journée de paix avant que « la réalité de la série » ne les rattrape. Mike cache un terrible secret qu’il ne peut dévoiler à sa belle. Il la quitte, donc. Lorsque Rachel sera enfin prête à passer outre ce détail elle trouvera Mike au lit avec une autre. Quelle cruauté ! Tout est alors perdu pour le couple…à moins que… ? La complicité entre les deux personnages semble doucement renaitre de ses cendres depuis quelques épisodes. Gardons foi en l’Amour !

Nick et Jess : au summum de l’ambiguïté

Nick et Jess : au summum de l'ambiguïté

Nick et Jess : au summum de l'ambiguïté

On dit souvent que l’amitié homme/femme ne peut exister. New Girl semblerait tendre vers ce sens avec Nick et Jess. Quand on regarde les faits, dans la saison 1, il n’y a pas grand chose qui les trahisse. Ce sont deux amis, vivant en colocation. Bon, d’accord, la description que fait Jess, dans le cinquième épisode, de son homme parfait ressemble grosso modo à la description de Nick. Mais à part ce tout petit détail, ils agissent vraiment comme deux amis. Et pourtant, tapie dans l’ombre…la tension sexuelle entre les deux est bien là. Un simple échange de regard innocent pour les personnages donne des étincelles à l’écran.

Dans cette seconde saison, on passe à la vitesse supérieure. Nick et Jess commencent à comprendre qu’il y a une certaine ambigüité entre eux. Oui, ils sont parfois attirer l’un par l’autre, mais ils sont amis avant tout et le resteront. Sauf que voilà. Les scénaristes ont osé. Nick a pris récemment conscience qu’il voudrait en réalité un peu plus avec Jess. Prise de conscience concrétisée par un long baiser passionné (qui m’a foutu la chair de poule, j’avoue) dans le même épisode. Les « amis » se voileront de nouveaux la face le lendemain, mais en réalité, ce baiser à changer la donne pour chacun des deux. Wait and see !

Bonne fête aux amoureux !

Article rédigé par Julie Rageys

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Spécial St-Valentin] Le « ship » au coeur des séries. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment