[Black Mirror] Une excellente satire

Written by Julie Rageys. Posted in A voir absolument, Actus, Black mirror, Séries de A à Z

Tagged: , , , , , ,

Black Mirror

Published on décembre 14, 2011 with 3 Comments

Charlie Brooker a encore frappé !

Il s’était déjà moqué gentiment de la télé-réalité avec sa mini-série de zombies « Dead Set » (et oui, pour celles et ceux qui pensaient que The Walking Dead était la première série zombiesque à la télévision, vous aviez tort 😉 ) – mini-série que je recommande fortement d’ailleurs – Charlie Brooker revient cette fois-ci avec une satire en 3 épisodes sur les médias et la technologie en général…et ça fait très mal !

Black Mirror. A l’heure où j’écris ces lignes, deux des trois épisodes ont été diffusés, mais cela suffit amplement pour savoir qu’il a fait un brillant travail. Black Mirror. Un miroir noir. Un miroir qui ne reflète pas d’image ou…un miroir qui reflète ce qu’il y a de plus sombre en nous.

Car c’est bien de nous qu’il s’agit, des humains et de l’usage qu’on fait ou qu’on pourrait faire de la technologie et des médias.

Une satire en trois épisodes donc. Chacun des épisodes étant indépendants et racontant trois histoires différentes.

Le premier se passe dans une société Anglaise actuelle. Une personnalité publique ultra populaire se fait kidnapper. La rançon pour qu’elle soit relâchée ? Que le Premier Ministre subisse une humiliation en direct à la télévision devant le monde entier. Toute cette histoire pourrait être étouffée, mais trop tard…la vidéo a été postée sur Youtube et a été vue par plusieurs dizaines de milliers de personnes, et ça ne fait que commencer.

Le scandale est relayé dans tous les journaux télévisés, les Anglais sont scotchés devant leurs écrans de télévision. Le Premier Ministre et son équipe tente de trouver un moyen pour échapper à ce piège médiatique : Engager un acteur pour prendre la place du Premier Ministre ? Avec les possibilités qu’offrent les effets spéciaux d’aujourd’hui, tout le monde n’y verra que du feu ! Oui mais voilà…quelqu’un a repéré l’acteur en question, l’a pris en photo avec son téléphone et l’a posté sur Twitter. Le Premier Ministre est coincé.

Le deuxième épisode se passe, lui, dans une société futuriste. Une société où il est littéralement impossible d’échapper ou de détourner son regard des écrans. Une société où l’on vit à travers et pour notre « double virtuel » (une sorte de Mii).

Une société où tout se paye. Mais où la monnaie est remplacée par des « miles », des kilomètres qu’on passe sa journée à gagner en pédalant sur un vélo d’appartement. Une société où l’humain est esclavagé. Où la publicité règne, où la pornographie est reine ! Seul échappatoire de cet enfer ? Participer à une émission semblable à « Incroyable Talent ». Petite différence avec ces émissions actuelles, les candidats qui passent sont choisis en fonction de leur physique et de leurs origines. Ah mais attendez…il me semble que c’est déjà le cas aujourd’hui, hum ! Une fois sélectionnés, on leur donne un sédatif, ils passent devant un jury de télévision plus vrai que nature qui les humilie, et le coup fatal…la pression du public.


Le premier épisode m’avait déjà assez remué, mais ce deuxième récit m’a totalement bouleversé, tant par son interprétation que par le message qu’il fait passer.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas regardé une fiction avec un message aussi fort et convaincant.

Charlie Brooker, pour moi, accède au rang des auteurs de génie.

A ne louper sous aucun prétexte

Article rédigé par Julie Rageys

Partager

3 Comments

There are currently 3 Comments on [Black Mirror] Une excellente satire. Perhaps you would like to add one of your own?

  1. Je ne peux qu’être d’accord avec ce billet.
    Les 2 premiers épisodes de Black Mirror m’ont scotché !
    A ne louper sous aucun pretexte !!!

    • Bonjour,

      Où peut-on trouver les 3 épisodes ?

      • Je les ai achetés sur Amazon.fr

  2. […] « Black Mirror » Le futur : un monde aseptisé de progrès et de modernité ? […]

  3. […] complémentaires : – Black Mirror – Une excellente série, Julie Rageys, Actuseries.fr. – Voir Black Mirror et mourir, François Cau, […]

  4. […] Une critique acerbe et cynique de la société au travers d’un futur dominé par le divertissement de masse qui prendrait le contrôle de la vie des citoyens, une sombre description d’un avenir pas si éloigné de nous. Un descritif ici : http://actuseries.fr/2011/12/14/black-mirror-une-excellente-satire/ […]

Leave a Comment