[Gods of the Arena] Paterfamilias – Recap Episode 3

Written by Jude. Posted in Gods of the arena, Séries de A à Z, Spartacus

Tagged: , , , , , ,

godsofthearenaban

Published on novembre 05, 2011 with Pas de commentaire

Dans les Dieux de l’Arène acte 2, Batiatus avait réussi son coup : s’attirer les faveurs de Quintilius afin de placer son gladiateur Gannicus au primus des Jeux. Les femmes, les charmes et l’érotisme ont été les maîtres d’œuvre d’une telle réussite. C’est par ces ingrédients que démarre ce troisième épisode : un début de triolisme entre le lanista, Gaia et Lucretia. Un commencement seulement car à cet instant, le père de Batiatus, Titus, fait son apparition…

Attention Spoiler!!!

Mettez-vous à la place d’un vieil homme qui rentre d’un long séjour en Sicile. Ce vieil homme a bâti sa maison, son succès, son ludus, sur des valeurs diplomatiques et humaines. Ce dernier regagne sa maison et y découvre un semblant d’orgie entre son fils, Gaia et une bru qu’il ne porte pas dans son cœur. Imaginez la déception de ce pater. D’autant plus que son retour est dû à un signal d’alarme tiré par Solonius. Ce dernier s’inquiétant des mauvais rapports entre Batiatus et Vettius a préféré s’en référer au vieux sage.
Titus décide alors d’agir en bon diplomate et rend visite à Vettius pour apaiser les tensions.

Au pays des gladiateurs, l’ambiance n’est pas rose non plus. Rappelez-vous, Gannicus a couché sous la contrainte avec la femme d’Oenomaus ; on a forcé ce dernier à tuer Doctore et à prendre sa place. Gannicus fuit désormais le regard de l’ami qu’il a trahi malgré lui et le nouveau Doctore n’assume pas sa nouvelle position.Il rencontre d’ailleurs un problème de légitimité auprès des gladiateurs.
Quant à Ashur et son accolyte, érigés au rang de gladiateur d’une manière douteuse, ils ne sont toujours pas acceptés par leurs désormais « frères ». Ils continuent à faire l’objet de moqueries et autres mauvaises blagues.

Et pendant ce temps, la Domina Lucretia est confrontée à un « petit » soucis. Quintilius, ravi du spectacle de la veille, a convié son ami à goûter aux même délices. Les hommes de Rome arrivent donc dans la maison de Batiatus pour se divertir d’un show érotique. D’abord réticente, Lucretia cède afin que Quintillius ne revienne pas sur sa décision : permettre à Gannicus de participer au primus. Elle réussit cette fois à protéger sa servante en chef, Melitta, en proposant en sacrifice Diona, une jeune esclave immaculée.

C’est sans savoir à ce moment là que la donne a changé. Vettius a obtenu de Titus, le retrait de Gannicus aux Jeux. La machination menée n’a donc servi à rien. Cependant quatre gladiateurs du ludus vont pouvoir combattre. Parmi eux, Crixus qui sera confronté à Auctus (le petit copain de Barca). Une occasion d’opposer le poulain de Batiatus à un des hommes-clé de son père. Fort des conseils reçus la veille par Ganicus, Crixus réussi à sortir vainqueur du combat à la grande surprise de tous.
Une occasion idéale pour Batiatus de démontrer à son papa qu’il peut lui faire confiance dans sa gestion et son flair en tant que lanista. Titus reconnait volontiers son erreur. Mais alors que Batiatus espère qu’il retourne alors rapidement en Sicile, le paterfamilias lui annonce au contraire qu’il va rester désormais parmi eux. Excité par l’exploit de Crixus, il veut se relancer dans les combats des Dieux de l’arène !

A suivre…

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Gods of the Arena] Paterfamilias – Recap Episode 3. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment