[The Walking Dead] saison 2 faut-il continuer à regarder ?

Written by Charlotte Philippe. Posted in A voir (ou pas), Séries de A à Z, The Walking Dead

Tagged: , , , , ,

The-Walking-Dead-Saison-2-poster-11-580x237

Published on octobre 20, 2011 with 13 Comments

La première saison de The Walking Dead diffusée sur la chaîne américaine AMC nous avait laissé sur notre faim. Des décors somptueux, une intrigue apocalyptique et mystérieuse comme on les aime en ce moment (oui le thème de l’Apocalypse est très tendance), des zombies atroces comme il faut, mais seulement 6 épisodes et des personnages un peu creux. Sans parler du season finale au CDC qui laissait entrevoir une pseudo théorie du complot (thème très tendance aussi de nos jours.)

Les fans attendaient la suite de pied ferme donc, en dépit du départ forcé du showrunner Frank Darabont et des coupes budgétaires annoncées. La diffusion du pilote a explosé les records d’audience Outre-Atlantique : « En rassemblant 7,3 millions de téléspectateurs pour les débuts de la saison 2, The Walking Dead est devenue la série la plus regardée de l’histoire de la télévision câblée américaine ». (Source excessif.com.)

Donc première raison de regarder la suite : vivre un moment historique du câble américain 🙂

Pour ma part, j’avais été séduite par la première saison même s’il me semblait qu’il manquait singulièrement de profondeur dans le jeu des acteurs pour vraiment me sentir terrorisée par ce qui leur arrive.

Je me suis plongée dans le premier épisode de la saison 2. Et là au risque de me mettre à dos les fans de la série, je me suis bien poilée. Oui je suis censée être terrorisée sous ma couette et vérifier derrière chaque porte s’il n’y a pas un zombie qui traîne. Mais non, impossible d’entrer dans le jeu.

Attention Spoilers

D’entrée de jeu je souris lorsque je vois Rick Grimes, notre shérif justicier sauveur de l’humanité (qui ne retire jamais son chapeau de « cow-boy » des forces de l’ordre), parler à Morgan (rencontré dans la saison 1) via un talkie-walkie. Banale astuce scénaristique pour raconter telle une voix-off l’intrigue aux spectateurs. Il s’apprête à lui dire ce que tout le monde attend de savoir. Gros plan sur Rick :  » Le CDC était une impasse. J’ai rencontré un homme là-bas. Un scientifique, il m’a dit… » Rick reprend sa respiration et tourne la tête avec désespoir et continue : « il m’a dit…  » et d’un geste las s’incline et déclare : « ça n’a pas d’importance. L’important c’est que nous partons. »

Arg, relancer l’intrigue sur le secret du scientifique avec d’aussi grosses ficelles. Pauvre de nous, il va nous falloir suivre toute la saison pour peut-être savoir ce que le scientifique lui a murmuré à l’oreille avant de mourir. Et puis si comme il le dit ce n’est pas important alors pourquoi en faire toute une histoire ! Si le secret était vraiment si incroyable que cela, de nature à expliquer ce qui est arrivé au monde peut-être, on ne peut imaginer que Rick le prenne à la légère et dise juste « it does’nt matter ». Cela n’a pas de sens.

Nos rescapés prennent ensuite l’autoroute avec un camping-car, une voiture et une moto. Et se retrouvent bientôt bloqués par un amas de voitures abandonnées. Et le camping-car tombe encore en panne ! Jusqu’ici tout est calme, pas de zombies en vue. Évidemment, on se doute bien que cela ne va pas durer et en effet une meute de morts-vivants se dirigent vers eux. Il s’agit du seul moment de suspens de cet épisode. Tout le monde se cache où il peut sous les voitures. En évitant soigneusement de faire du bruit et de sentir la chair fraîche, puisque ce sont les deux seules choses qui stimulent ce qui reste de « cerveau » aux zombies. Mais évidemment il faut bien qu’il y en ait un qui panique et se blesse histoire de donner un peu de sang à renifler à notre horde sauvage. Un peu à la façon d’un film de requins, ce ne serait pas drôle s’il n’y avait pas quelqu’un qui perd du sang pour attirer le prédateur ! Mais ouf tout le monde s’en sort sain et sauf grâce à la solidarité du groupe. Sauf Sophia qui se fait poursuivre par deux pas beaux et qui se perd dans la forêt.

S’ensuit un long passage ennuyeux où ils cherchent Sophia, la fille de Carol. Et une longue série de clichés notamment lorsqu’ils atterrissent dans une église baptiste.

Heureusement il y a le personnage de Lori (Sarah Wayne Callies.) Soit les scénaristes sont très mauvais, soit ils n’aiment pas l’actrice et se vengent. Ils s’acharnent à lui donner les pires répliques de la série. Déjà que l’actrice joue très mal, alors c’est pousser le vice que de lui faire dire des pareilles âneries ! deux exemples pour l’illustrer. Lorsqu’ils se retrouvent bloqués sur l’autoroute par les autres voitures. Tout le monde ne pense qu’à une chose : faire le plein de victuailles et de tout ce qu’ils peuvent trouver dans les voitures qui puissent les aider à survivre. Lori s’érige alors en dernier bastion de l’humanité et s’exclame choquée : « mais c’est un charnier ! », sous entendu nous allons agir tels des voleurs de grand chemin sur des cadavres. Youhou Lori wake up, c’est la deuxième saison, c’est l’Apocalypse souviens-toi, toute l’humanité a disparu et a été remplacée par des zombies. Ton rôle c’est de survivre pas de faire de la philosophie de bas étage.

Autre exemple extrêmement drôle. Alors qu’ils sont tous partis à la recherche de Sophia, ils décident de se séparer pour gagner du temps. Le fils de Rick veut rester avec son père et Shane. Évidemment cela n’est pas sans risques (en même temps qu’est-ce qui ne l’est pas tout court dans la série) et en guise d’au revoir bouleversant Lori lui dit « mais depuis quand tu as grandi comme ça ! ». Elle aurait pu lui dire la même chose sur le même ton le jour où son fils a commencé à faire du vélo sans les roulettes arrières. Lori est tout sauf dans un monde de zombie et c’est gênant parce que cela nous rappelle que tout cela est faux et a été tourné sur fond vert.

Un peu déçue par ce premier épisode, je vais quand même continuer à regarder, non pas par masochisme mais pour voir si à un moment ou à un autre l’intrigue va vraiment démarrer et me faire peur voire réfléchir. Et peut-être comprendre ce qui fait le succès de cette série qui somme toute est assez médiocre.

Article publié par Charlotte Philippe

Partager

13 Comments

There are currently 13 Comments on [The Walking Dead] saison 2 faut-il continuer à regarder ?. Perhaps you would like to add one of your own?

  1. Entièrement d’accord avec cet article, enfin moi, je me suis plus fait chier qu’autre chose. J’ai même pas trouvé ça drôle mais déplorable… Il ne se passe RIEN dans cet épisode ! Ils marchent dans la forêt pendant la majorité du temps…boring !

    J’étais à deux doigts d’arrêter définitivement jusqu’aux 10 dernières secondes de l’épisode… un bon gros cliff qui « attire l’attention » et donne un peu de peps à cette série lente.

    Donc, je regarderai le deuxième épisode, mais s’ils me refont le même coup, c’est-à-dire, sortir un « rebondissement » de dernière minute alors qu’il n’y a rien eu de bon dans l’épisode, j’arrêterai.

    • ils ont mis tous les moyens dans les décors visiblement et ont oublié de payer de vrais scénaristes 😀 les dialogues sont d’une platitude terrifiante quand ils ne sont pas ridicules lol.

  2. Personne ne vous oblige a regarder alors retourner a vos series pourries habituelles et bon vent !!! La critique est toujours facile quand on a le cul derrière son écran a attendre que les autres fassent pour vous bande de Calimero de mes deux !!!

  3. Il est vrai que la saison 2 démarre lentement,très lentement,trop lentement.
    Maintenant,celui qui se dit « Génial,je vais regarder une série super flippante,qui fait très très peur » et bien il sera déçu,tout simplement car ce n’est pas du tout,mais pas du tout sur ce thème que la série est basée.
    Comme toute les séries,ce sont des rapports humains avec des histoires dans l’histoire,après on accroche ou pas.Pour ma part je suis ultra fan,peut être parce que je connais la suite,en ayant vu la S2 entiérrement et lu les 15 tome de la BD.
    C’est sûr, on aura pas peur dans cette série,si c’était la but les 3/4 des scénes auraint été filmées de nuit pour y mettre un maximum d’effets spéciaux,de l’émoglobine de partout,il n’a y aura pas de bons vieux clichés bien ringard de film d’horreur,avec des morts pas morts,un méchant derrière une porte ou qui s’est caché dans une voiture…
    Je pense qu’il faut connaitre la suite et savoir ce qu’il va se passer pour comprendre la série.
    Bon pour les dialogue et les répliques qui tombent à plat,j’ai envie de dire que ça reste une série télé,vous vous attendiez à quoi?

    • en fait, j’ai été déçue par la psychologie des personnages justement (puisque les zombies n’en ont pas). Même dans les séries TV on trouve de très bons scénarios servis par de bons acteurs avec juste un peu plus de finesse. Je pense que la série marche parce qu’il y a bcp de fans de la BD qui à mon avis est supérieure à la série. Le thème est super intéressant et je trouve qu’il aurait pu être mieux exploité. Décérébré, je suis allée un peu fort peut-être pour provoquer 😉 cela dit je n’ai pas réussi à aller à la fin de la saison 2 tellement je m’ennuyais… après chacun ses goûts, je ne fais qu’exprimer le mien 🙂

      • Merci de votre réponse,de fois il est bon d’avoir un avis différent,ça remet les idées en place.Je comprends votre déception de la SO2,la BD est structurée dans la même veine,il ne se passe pas grand chose pendant de longs moments et soudain tout d’enchaine,au moment ou personne ne s’y attend,peut être une façon de faire monter la mayonnaise…au risque qu’elle ne prenne pas :-).

      • Pourquoi tu dis que le theme apocalypse est plus tendance aujourd’hui ? Il ne l’était pas déjà avant avec Matrix, Terminator etc ?

        La série est parfaite, je sais que ce post a été publié il y a longtemps mais maintenant, alors que la saison 4 bat son plein, il est clair que la série a su trouver son public ( et pas que grâce a la BD : en fait, si tu veux mon avis je pense que c’est grace a la série que les livres explosent les ventes, et non l’inverse)

        Bon apres, c’est clair que les rôdeurs ne sont pas le centre de l’intrigue loin de la. J’ai parfois l’impression qu’ils servent de prétexte pour donner un coup de fouet au scénario, la bonne excuse pour créer de l’action quand on pas d’autre idées, quoi.

        Mais les personnages de les adore. Tous. Meme Merle et le Gouverneur. Daryl, Rick, Hershel, Glen, Maggie… Meme Carl est devenu intéressant. Et je dois reconnaître que sur ce coup la, les réalisateurs ont réussis un joli coup de génie. En visionnant la saison 4, c’est avec beaucoup de difficulté qu’on se souvient du gamin pleurnichard et tête a claque qui s’était amusé a provoquer un zombie dans la foret….

        Voila, mais apres je ne juge pas votre article madame, de toute façon je ne me permettrais pas, je n’ai que 13 ans, je sais que je ne dois pas dire si ce que font les adultes est bien ou mauvais ^^

        Mais moi je l’aime bien cette série.

        • Je suis d’accord avec toi ! l’article a été écrit (par moi) alors que j’avais décroché en raison principalement de Lori et autres personnages qui ralentissaient l’intrigue et jouaient mal.
          Je m’ennuyais ferme !
          Finalement, j’ai cédé à tout mon entourage qui m’a dit le contraire, ça commence à s’activer un peu plus milieu/fin de saison 2. J’ai donc repris et je dois dire que maintenant c’est vraiment une très bonne série.
          Les fans ont donc eu raison de la soutenir pour qu’elles continues.
          Pour revenir au thème de l’apocalypse, je ne trouve que Matrix ou Terminator soit comparable, je les vois plus comme des films genre Ghost in the Shell où l’intelligence artificielle domine les hommes.
          Dans Walking Dead c’est plus la thématique de l’homme est un loup pour l’homme et de l’envahisseur je trouve. J’ai le sentiment que cela révèle nos inquiétudes actuelles concernant l’avenir de la planète et l’incertitude géopolitique :). Bref c’est une série ancrée dans son époque.
          En espérant ne pas avoir été rasante.
          Bien à toi 🙂

  4. Vous avez pas compris le but de cette série. Le but est de montrer comment survivre en collectivité lorsque c’est une apocalypse. le jeu d’acteur on s’en fiche un peu, voir comment marche l’humanité est mieux. Justement je trouve sa bon car ils s’engeulent (voir meme pres a ce taper dessus etc..) On voit aussi qui aura sera le leader etc… Il ne faut pas vous attendre a voir des zombies a chaque épisode car ce n’est qu’un décor. Il faut lire la bande dessiné avant de juger cette série et quand vous aurez compris que le but est de savoir comment survivre quand tous a changer ben vous apprecierez.

    • Merci Florian pour votre commentaire. J’ai bien compris le but de la série mais encore une fois puisque le danger vient des zombies donc par définition n’ont plus de conscience, on attend du coup un jeu d’acteurs du côté des survivants un peu plus soutenu. Ma critique est peut-être un peu virulente, sans doute parce qu’elle a été à la hauteur de ma déception. J’adore ce genre d’intrigues à la base. Dans un style très différent je préfère Battlestar Galactica où l’on voit vraiment des personnages un peu complexes réagir en cas de crise majeure pour l’humanité. Mais cela dit, une critique n’engage que son auteur et encore une fois je ne prétends l’imposer à personne 🙂

  5. Quand on voit le nombre effarants, dantesque, de série policières et de séries qui se passent dans des hopitaux, les docteur house les greys anatomy et compagnie et qu’on voit que pour UNE FOI on essaye de nous faire un peu AUTRE CHOSE…Et bien ça fait mal au bide de lire des commentaires pareils. Chacun son avis, mais l’avis de certains me fait quand même bien pitié ! C’est pour moi une série haut du panier. Et oui moi je trouve qu’elle fait peur ! C’est justement le fait que les zombis ne sont pas toujours présent qui fait qu’ils gagnent en intensité quand on en voit. En plus, pour une fois ils sont bien maquillés et ce sont des morts décomposés assez horribles – ce qui change avec plein de trucs de zombis, les films de Romero en tête de liste , ou les morts vivants font pas peur et sont juste des acteurs à qui ont a foutu un peu de sauce tomate et à qui on a demandé de prendre l’air hagard. Mais en plus même quand on voit pas les zombis, on sent bien cette tension sous jacente…et la psychologie des personnages, essayer de retranscrire comment les gens réagiraient dans une situation pareil, et bien je trouve cela plutôt très bien foutu. Pour l’instant c’est un quasi sans faute. Pour l’instant. Parce qu’apparement sur la saison 3 ils se sont copieusement foirés sur le casting (notamment le personnage du gouverneur) et là je rejoindrais peut être ceux qui critiquent la série. Mais pour l’instant je la trouve géniale, alors lire ce genre de critiques me saoule un peu quand on voit, je répète, qu’à côté de ça les séries se ressemblent toutes…Merde pour une fois qu’on fait une série pour nous les geeks fans d’horreur et de macabre…ça change de vos sempiternelles histoires de cul en milieu hospitalier (dont personnellement j’en ai rien, mais alors rien à carrer…°

    • je respecte tout autant votre avis. Je n’ai pas aimé, cela ne veut pas dire que la série est mauvaise? J’exprime mon opinion. Et oui ça change c’est vrai parce que je ne suis pas non plus fan des séries « mainstream » mais je n’ai pas accroché voilà tout. Il manque un petit supplément d’âme à mon goût et cela m’a laissée sur ma faim. Cela dit vous avez raison les maquillages sont exceptionnelles et les effets spéciaux aussi, je crois le mentionner. J’espérais juste un peu plus 🙂

      • *exceptionnels

Leave a Comment