[Gods of the arena] au commencement, les personnages (2)

Written by Jude. Posted in Gods of the arena, Séries de A à Z, Spartacus

Tagged: , , , , , , , ,

godsofthearenaban

Published on avril 18, 2011 with Pas de commentaire

Deuxième et dernier volet consacré aux personnages de Gods of the Arena. Comme dans le premier billet, je vais vous présenter brièvement des personnages qui nous sont familiers et d’autres qui viennent compléter l’univers de Spartacus. Ladies and Gentleman, faîtes du bruit pour :

  • Crixus, le futur Champion de Capoua

Crixus n’est pas né champion de Capoua et star du ludus de Batiatus. Il l’est devenu à force de travail et d’acharnement. Nous découvrons dans ce préquel les débuts d’un futur champion. En partant du bas de l’échelle, il va gravir les échelons pour devenir le vaillant gladiateur que l’on connaît.

  • Ashur, l’éternel complexé

Présent également dans la première saison de Spartacus, Ashur est une sorte de vilain petit canard. Dans cette saison, on apprend d’où il tire son handicap mais aussi pourquoi il est aussi revanchard. C’est un personnage qui est finalement motivé par un objectif: la reconnaissance.

  • Barca, parce que « gay » peut rimer avec « virilité »

Il est grand, il est fort et il aime les hommes. Barca, le solide gladiateur reste semblable à lui-même. A la fois calme mais aussi dédaignant envers les nouvelles recrues, c’est un personnage entier. Son idylle avec Pietros ne commence pas durant ce prequel mais on le découvre déjà cajolant ses oiseaux.

  • Naevia, la jeune première

La belle esclave n’en est qu’à ses débuts dans la maison de Batiatus. On l’y découvre avec son amie d’enfance Diona. Pas encore élevée au rang de première servante, elle a un rôle de jeune première. Elle va cependant vite mûrir en découvrant le monde redoutable des Hommes : la vie, la mort, le sexe, le sang

  • Solonius, l’ami qui vous veut du bien

Si dans Blood and Sand, ‘B’ et ‘S’ (référence à Gossip Girl) sont des ennemis, dans Gods of the Arena, on découvre qu’ils ont été potes. Solonius est même un ami dévoué qui aide et conseille Batiatus. Comme toutes les bonnes choses ont une fin, cette amitié ne va pas s’éterniser. A qui la faute ?

  • Titus Lentulus Batiatus, le papa du méchant qu’on aime détester

Dans Gods of Arena, on fait la connaissance du papa de Batiatus. Alors le fils descend-il du père ? Lentulus est-il un homme de pouvoir et de manigance ? Pour le savoir il faudra regarder le 3e épisode du préquel où le personnage, de retour de Sicile, fait sa première apparition.

  • Tulluis, le méchant qu’on aime pas et qu’on déteste

Tulluis est lui aussi propriétaire d’un ludus et donc concurrent de Batiatus. Tulluis est puissant et influent. Mais Tulluis veut encore plus de puissance et d’influence. Alors Tulluis fait tout pour atteindre ce but … au dépend de Batiatus …

D’autres personnages plus ou moins secondaires viennent également compléter le tableau. Je vous laisse néanmoins les découvrir à l’écran. Le décor est à présent établi. Dans les prochains billets, nous pénétrerons dans chaque épisode de la saga pour partager ensemble les aventures du ludus de Batitus. D’ici là, restez connectés et n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Gods of the arena] au commencement, les personnages (2). Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment