[Game Of Thrones] L’hiver arrive sur HBO

Written by Blow. Posted in Actus, Game of Thrones, Séries de A à Z

Tagged: , , ,

vlcsnap-2011-04-18-11h49m04s121

Published on avril 20, 2011 with Pas de commentaire

Oyé, Oyé ! Dimanche 17 avril a eu lieu sur HBO la première de la nouvelle série Game Of Thrones. Adaptation de la saga de Georges R.R Martin, on retrouve au programme tout ce qui fait de HBO une chaîne de référence. Tous les moyens (surtout budgétaire) sont bons pour arriver à captiver l’audimat. Et de ce côté là, après plus d’une heure de pilote, je peux dire que le pari est (plutôt) réussi.

le pitch: Robert Baratheon, roi des 7 Couronnes, se rend à Winterfell pour demander à son vieil ami, Eddard Stark, de devenir la Main du Roi, après que l’ancien tenant du poste soit mort. Bien qu’enclin à refuser, Eddard ne va peut-être pas avoir le choix.

Voilà un synopsis qui en dit peu, mais qui ma foi résume bien l’intrigue de base de ce premier épisode. J’avoue que je n’avais aucun à priori sur cette série. En effet, je n’ai pas lu les livres (mais je pense m’y mettre, histoire de comparer), j’ai donc un regard plutôt neutre. Et pourtant, j’attendais cette série pour deux raisons :

1. C’est de l’héroïque fantaisie réaliste (pas vraiment de magie et tout le tralala)

2. On retrouve Sean Bean (Boromir du Seigneur des Anneaux) dans un rôle qui lui va terriblement bien. Je ne sais pas pourquoi mais je l’aime bien en mode médiéval.

Les critères étaient réunis pour je suive tout cela avec attention. J’avoue que j’ai été captivée pendant tout l’épisode. D’accord, il n’y a pas de combats rocambolesques à coups d’épée dans la mâchoire, mais l’histoire s’installe doucement. La scène d’intro est passionnante (assez pour m’avoir fait sursauter au moins deux fois) et le générique est magnifique (on découvre la carte d’un monde tout en mécanismes, splendide).

Cependant, il est difficile de se familiariser avec toutes les têtes. Le nombre incroyable de personnages me dépasse un peu, mais ils sont tous bien mis en place. Le jeu d’acteur est impeccable, la mise en scène en jette (on sent le budget même si décor numérique il y a) et les costumes sont superbes.

Viennent ensuite les perles du casting que j’ai (re)découvert. Mention spéciale à Peter Dinklage (Penelope) dans le rôle de Tyrion Lannister, le paria de la famille de la femme du roi (vous suivez ?). J’adore cet acteur, et je vais sans doute aimer tout autant son personnage. Harry Lloyd est remarquable également en blondinet psychopathe (oui, on sent le désordre mental qui règne chez Viserys Targaryen dès qu’il ouvre la bouche). Mais ma plus grosse surprise fut de voir apparaître Jason Momoa (Stargate Atlantis), grimé de maquillage et de peinture. Il interprète le chef d’une tribu de barbares fortement intéressé par la sœur du psychopathe blond (vous suivez toujours ?).  Au rayon des enfants, Maisie Williams (Arya Stark) est charismatique et promet d’attirer l’attention dans les épisodes à venir. Les autres acteurs sont tout aussi remarquables dans leur rôle, et j’ai hâte de voir la suite pour les voir s’étoffer et découvrir leurs secrets (qui, compte tenu de la fin de l’épisode, semblent assez tordus).

En gros, ça sent le HBO : du sexe, des filles nues, et des corps découpés. Mais cela donne toute la crédibilité scénaristique de cette série. Et il faut avouer que dans le genre, ça faisait longtemps qu’une telle chaîne n’avait pas abordé le sujet. On s’en réjouit donc plutôt qu’autre chose. Même si la plupart des scènes ne servent ici qu’à introduire les différentes familles. L’action se fait rare, il y a fort à parier que lorsque tout cela sera bien mis en place, on s’en prendra plein les mirettes (c’est que j’ai bien envie de revoir les vilains pas beaux du début qui m’ont fait peur). Il y a donc de quoi s’impatienter jusqu’à la semaine prochaine.

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Game Of Thrones] L’hiver arrive sur HBO. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment