[Breaking In] La série qui va forcer votre télé, à voir (ou pas)

Written by Blow. Posted in A voir (ou pas), Breaking in, Séries de A à Z

Tagged: , , , , , , ,

breakingin

Published on avril 12, 2011 with Pas de commentaire

Le 6 avril dernier, juste après American Idol, la FOX a lancé sa nouvelle comédie, Breaking In. L’association de ces deux programmes fait penser à l’émission de télé-réalité  « The Beauty and the Geek», une sorte de Tournez manège trash confrontant des  bimbos et des mâles geeks un peu coincés pour former des couples improbables. Les geeks, les nerds et autres passionnés d’informatique ont décidemment le vent en poupe. Ils constituent en effet les personnages principaux de la série diffusée par la Fox.

Le pitch :

Contra Security est une société dirigée par Oz (Christian Slater), composée de hackers professionnels, aguerris à toute forme de tromperie, vol et piratage sur la toile. L’entreprise a pour objectif de hacker ses clients pour trouver les failles des systèmes de sécurité les plus perfectionnés avant que les criminels ne le fassent.

Cameron, (Bret Harrisson que l’on a pu voir récemment dans V (2009) et Parents à tout prix) est un petit génie qui hacke pour se la couler douce en s’assurant de bonnes notes à l’université et profiter des joies de la vie étudiante. Il est rapidement repéré par Oz qui souhaite l’embaucher.

Le pilote se concentre sur cette partie de l’intrigue : comment Oz va recruter Cameron.

Oz, patron charismatique, ancien voleur et un brin manipulateur dirige une équipe de trois personnes qui vont accomplir toutes sortes de missions. Mélanie (Odette Yustman), seule femme de l’équipe, est la spécialiste « serrures », capable de tout ouvrir. Elle a du caractère et elle l’assume. Cash (Alphonso McAuley) est « the nerd » qui s’occupe de la logistique. Adepte de cosplay (on le découvre en Han Solo), il aime faire des blagues dont Cameron fera malheureusement les frais. Et enfin, Cameron la nouvelle recrue d’Oz.

Afin de vous faire une idée, voici le trailer :

Mon avis :

Après avoir suivi le pilote, je suis plutôt emballée et confiante. La série a eu une audience correcte (près de 10 millions) et elle est reconduite pour sept épisodes. Tout va très vite, certains trouveront que l’on n’a pas le temps d’installer le décor mais nous sommes sur un format sitcom de 30 minutes. D’autres seront captivés par une intrigue sans temps mort. Cela a été mon cas.

De l’action, de l’humour, des gags (sans tomber dans le lourd), de la répartie : il n’en faut pas plus pour devenir accro à cette série ! De plus, les scénaristes ont su jouer avec les clichés que l’on attribue aux geeks sans tomber dans l’extrême. Il n’y a qu’à voir le joli minois de Bret Harrisson, notre charmant hackeur, pour voir que le geek is the new sexy guy!  Et oui, je reverserais des droits d’auteur à The Big Bang Theory.

Verdict : A voir !

Partager

Pas de commentaire

There are currently no comments on [Breaking In] La série qui va forcer votre télé, à voir (ou pas). Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment